La Fiac représente certes la spéculation artistique mais elle est aussi un endroit idéal pour aiguiser la curiosité des plus jeunes. Parcourir les allées de la Fiac avec ses enfants donne l’occasion de s’interroger, de se questionner, de s’étonner, de s’émouvoir aussi autour d’une oeuvre. La preuve en image, en dix raisons :

img_1872

pour contempler des soldats évadés de la boîte à jouets – Wael Shawky  » Cabaret Crusades – The Secrets of Karbala »

img_1884

parce que l’art peut prendre une forme de trésor …

img_0549

ou de pop-corn ! – Pae White, « Presomptive Close »

img_1875

pour rencontrer des personnages incroyables

img_1862

pour contempler un ciel d’hélium – General Idea

img_1860

pour ouvrir le garde-manger

img_1885

pour entrer dans le cabinet de curiosité

img_1889

pour saluer un chameau dans un placard

img_1888

pour s’interroger sur un pneu qui roule pour l’art

img_1896

pour trancher sur l’art contemporain – Erika Vogt « Maria Knife »